loader

Les Grès Enchantés Création de Raku

Bienvenue à tous les curieux ! Ma passion ici partagée avec vous : le Raku, les mains dans la terre, la tête dans les nuages et le cœur en feu.

Mon univers

Mon univers

Mon univers se compose de créations en grès, cuites grâce à la technique de la cuisson Raku pour la plupart. Ainsi c’est de la rencontre magique de leur mère, la terre, et de leur père, le feu, que prennent vie mes grès enchantés. Comme à chaque naissance, la surprise et l’émotion sont au rendez-vous.

Mes inspirations sont multiples : l’amour, la féminité, l’enfance, les animaux, la philosophie zen, le monde féerique, l’imaginaire…
En outre parfois, même si je pars avec une idée précise, il arrive que mes mains réalisent tout autre chose, à se demander alors si la création n’a pas sa propre inspiration…

Mon coup de cœur pour le Raku :
J’ai toujours adoré tripatouiller la terre.
La découverte du Raku a été pour moi une révélation.
Cette technique de cuisson me permet une libre expression artistique tout en y intégrant son précieux caractère spontané, qui tend à nous enseigner l’art de la patience, le lâcher prise, l’impermanence…
Le processus du Raku représente la vie à mes yeux, du fait déjà qu’il rassemble les 4 éléments : la terre, l’air, le feu et l’eau. Si créer me permet l’expression de mes émotions, beaucoup d’émotions sont également générées avec la rencontre de ses 4 éléments lors de l’expérience, chacun s’exprime, chacun y ajoute sa touche, parfois en magnifiant la création, parfois en la brisant en morceaux.
Ainsi le Raku donne vie à mes créations comme on donne vie à un enfant, il est imprévisible, magique, touchant, exigent, risqué… Le résultat est à accepter et admirer tel qu’il est.

Technique de la cuisson Raku

Le mot « Raku » signifie joie, bonheur, spontanéité…

Ma pratique du Raku aujourd’hui :

La cuisson Raku plus occidentale que je pratique consiste à monter dans mon four à gaz à une température de 900 à 1000°c mes pièces, faites de grès chamotté, biscuitées (ayant subi une première cuisson) et émaillées. Ces pièces sont sorties encore incandescentes du four et placées dans de la sciure qui prend instantanément feu, nous offrant un spectacle magnifique. Le choc thermique provoque des fissures aléatoires dans l’émail, et l’enfumage leur donne une couleur allant du gris au noir, grâce au carbone qui se fait piéger dans la terre. La surprise et la magie sont totales lors de la découverte des pièces, puis lors du nettoyage de la suie, où la pièce qui a pris vie se révèle.

Raku-yaki, son histoire :

A l’origine, cette technique de cuisson japonaise s’inscrivait dans la philosophie zen. Elle était employée au seizième siècle pour la fabrication des bols utilisés lors de la cérémonie du thé. Ces bols étaient sortis du four encore chaud, provoquant ainsi un choc thermique engendrant des craquelures dans l’émail. Le thé versé dans ces bols s’infiltrait alors dans les fissures, les rendant plus visibles par la coloration due au tanin.

QUELQUES RÉALISATIONS

Noumi

Maurice

Minois

Boites

Visage

Nantosuette

Nima

Lutinette

Lutins

Jizô, protecteur de l’âme des enfants

Sérénité

Nathan

Naissance

Méditation

Boite goute

Boite zen

Photophore étoile

Boule love

Panda

Bibou

Hiboux

Nefertari

Couple d’éléphants

CONTACTEZ-MOI

Prenez contact par le biais du formulaire ci-dessous pour des réalisations personnalisées et uniques

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message (obligatoire)